Catégorie de Blog

Articles du Retard de croissance chez l'enfant

La malnutrition au Nigéria provident d’une mauvaise alimentation

26 mai, 2020 • rédigé par Sara Gustafson

Ces dernières décennies, le nombre de calories disponibles quotidiennement pour un nigérian moyen a considérablement augmenté. Malgré ce progrès, le pays fait toujours face à des niveaux élevés de malnutrition de différents types. D’après un rapport récent , ce phénomène serait causé par un manque de diversité alimentaire et par une faible qualité des produits alimentaires.

Sommet national sur l’alimentation et la nutrition en Zambie

18 mai, 2018 • rédigé par Sara Gustafson

La Zambie déplore 40% d’enfants de moins de cinq ans souffrant d’un retard de croissance. Afin de renverser cette tendance alarmante, les responsables politiques ont placé la sécurité alimentaire et nutritionnelle au sommet de leurs priorités nationales. À l’occasion d’un sommet national sur l’alimentation et la nutrition qui s’est tenu récemment à Lusaka, les parties prenantes ont mis l’accent sur la nécessité d’une approche multisectorielle pour mettre fin à la malnutrition et améliorer la viabilité alimentaire dans le pays.

Initiative des Leaders Africains pour Nutrition

31 jan, 2018 • rédigé par Sara Gustafson

La sécurité alimentaire est depuis bien longtemps un objectif de développement en Afrique Sub-saharienne, ainsi que dans d’autres régions en développement. Cependant, ces dernières années, il est de plus en plus reconnu que la sécurité alimentaire de base – avoir simplement assez à manger – n’est pas suffisante pour assurer une croissance et un développement à long-terme et durable.

L’Indice de la faim dans le monde pour 2017

11 oct, 2017 • rédigé par Sara Gustafson

Les niveaux de la faim en Afrique Sub-saharienne restent parmi les plus élevés au monde, selon le dernier rapport GHI (indice de la faim dans le monde), publié aujourd’hui par l’IFPRI, Concern Worldwide et Welthungerhilfe .

La malnutrition infantile en Afrique sub-saharienne

5 sep, 2017 • rédigé par Jenn Campus

La malnutrition au cours des deux premières années de vie peut mener à des risques plus élevés de morbidité et de mortalité infantile. Au niveau mondial, la malnutrition est la cause de 45 pour cent des décès enregistrés chez les enfants de moins de 5 ans. De plus, la malnutrition peut entraîner un développement sous-optimal du cerveau, ce qui affecte le développement cognitif et peut entraîner de mauvaises performances à l’école et une faible productivité dans la vie adulte.