Blog

What's New

Le risque de famine en Somalie augmente

21 déc 2022 • rédigé par S. Gustafson

Selon une nouvelle alerte publiée la semaine dernière par FEWS Net, une urgente aide internationale est nécessaire en Somalie pour éviter la famine (généralisée). Alors que l’aide humanitaire a augmenté cet automne et a jusqu’à présent empêché l’insécurité alimentaire de niveau 5 (Famine) de l’IPC, les experts alertent que les régions du sud et du centre du pays atteindront probablement de tels niveaux en avril-juin 2023.

Les Interventions de Développement des Systèmes de Marché s’avèrent Efficaces pour Améliorer la Productivité Agricole au Mozambique

5 déc 2022 • rédigé par S. Gustafson

Selon une nouvelle note de synthèse publiée par l’IFPRI, une intervention innovante de Développement des Systèmes de Marché (DSM) au Mozambique a permis d’accroître l’utilisation d’intrants agricoles et l’accès aux informations essentielles sur le marché parmi les petits exploitants agricole. Ces résultats s’étendent également au-delà des bénéficiaires directs, soulignant le potentiel de ces interventions à fournir des avantages de grande envergure. 

La Corne de l’Afrique a urgemment besoin d’aide alors que le risque de famine augmente

7 nov 2022 • rédigé par S. Gustafson

La Corne de l’Afrique est confrontée à une cinquième saison consécutive de sécheresse sévère, avec des conditions de sécheresse extrême qui devraient se prolonger jusqu’en mai 2023, selon une nouvelle alerte publiée par FEWS Net. La situation a considérablement augmenté la probabilité de famine dans la région, et une action mondiale est nécessaire de toute urgence pour faire face à la crise humanitaire croissante.

COVID-19, accès à la nourriture et insécurité alimentaire en Afrique rurale

16 avr 2022 • rédigé par S. Gustafson

La pandémie de COVID-19 continue d’entraîner des répercussions considérables sur le niveau de vie, la pauvreté, l'insécurité alimentaire et la stabilité économique dans le monde entier. Pour les régions à faible revenu comme l'Afrique au sud du Sahara (ASS), ces effets sont particulièrement dévastateurs.