Catégorie de Blog

Insécurité alimentaire

Un plus grand nombre de pays africains confrontés à une insécurité alimentaire aiguë, selon le dernier rapport sur la sécurité alimentaire de l'AGRA

24 juil 2021 • rédigé par S. Gustafson

Le nombre de pays africains confrontés à une insécurité alimentaire aiguë a augmenté en juin, selon le dernier rapport sur la sécurité alimentaire de l'AGRA. Le Food Monitor définit l'insécurité alimentaire aiguë comme se produisant lorsque plus de 50 % de la population n'a pas accès à des réserves alimentaires suffisantes. Les pays en situation d'insécurité alimentaire aiguë dans la région comprennent désormais le Sud-Soudan (60%), le Burkina Faso (59%) et le Mali (58%).

Le monde n'est pas sur la voie de l'éradication de la faim : publication du rapport SOFI 2021

19 juil 2021 • rédigé par S. Gustafson

Notre fenêtre d'opportunité pour atteindre l'ODD 2 - éradiquer la faim et la malnutrition et assurer l'accès à une alimentation sûre, nutritive et suffisante pour tous d'ici 2030 - se referme rapidement. Cependant, loin de se rapprocher de cet objectif, le monde a assisté à une résurgence de la faim et de l'insécurité alimentaire.

L’insécurité alimentaire augmente : Rapport GRFC semi-annuel de 2020

20 oct 2020 • rédigé par Sara Gustafson

Cet article a été rédigé par Sara Gustafson.

D’après le Rapport Global de 2020 sur les Crises Alimentaires , 135 millions de personnes dans 55 pays différents avaient besoin d’un soutien alimentaire et d’un soutien aux moyens d’existence, en 2019. Ce chiffre est un record en termes d’insécurité alimentaire globale. La mise à jour semi-annuelle du GRFC , publiée début octobre, examine les données récentes de 26 de ces pays (et du Togo), en se concentrant sur les effets de la pandémie de COVID-19.

Alimentation, le risque de malnutrition en Éthiopie

7 juin 2020 • rédigé par Sara Gustafson

Les pays ont mis en place plusieurs mesures afin d’éviter la transmission de la COVID-19 ; l’Éthiopie a imposé des mesures de contrôle moins restrictives concernant le déplacement des personnes et les activités que de nombreux pays. Cependant, ces dernières ont un impact économique significatif, touchant principalement les personnes pauvres et urbaines.

Les conflits et les évènements climatiques extrêmes donnent lieu à de graves famines

24 avr 2020 • rédigé par Sara Gustafson

Le rapport mondial de 2020 sur les crises alimentaires, paru cette semaine, estime qu’environ 73 million de personnes en Afrique faisaient face à des niveaux de famine et d’insécurité alimentaire élevés en 2019. Le continent comptait 54% du nombre total de personnes dans le monde en situation d’insécurité alimentaire sévère. Avec la diffusion actuelle de la pandémie de COVID-19 dans le monde, les pays en développement de la région verront leur accès à l’alimentation perturbé. Ces perturbations viendront s’ajouter aux problèmes actuels et en créeront potentiellement de nouveaux.